Food truck eco-friendly

Electricité, essence, nourriture, emballages : les food trucks peuvent être source de gâchis. Et si depuis le protocole de Kyoto, la crise économique et les guerres sont passées par là pour occuper les débats médiatiques, l’environnement n’en reste pas moins une problématique très importante de notre quotidien. Alors, pourquoi pas rendre votre food truck eco-friendly si ça ne coûte rien ?

Comme vous le savez déjà, les food trucks sont de plus en plus nombreux en France, et ce n’est encore que le début. Avec la recrudescence de food trucks aux Etats-Unis, la question s’est posée : les food trucks sont-ils écologiques ? Comprenez par là eco-friendly. Elle n’est pas encore abordée en France (nous en sommes encore à nous battre avec les autorités locales pour obtenir des emplacements publics), mais face au nombre croissant, c’est un sujet qui sera forcément aborder très prochainement.

Si vous suivez l’actualité du secteur, vous savez qu’il y a des gens contre cette apparition de nombreux food trucks. Et la question de l’environnement pourra facilement être utilisée par ces personnes pour aller à l’encontre du concept de food truck. C’est pourquoi adopter dès le départ une mentalité verte / eco-friendly / écologique ne pourra que leur ôter du grain à moudre, mais ce sera aussi et surtout l’occasion de vous engager dans une démarche humaniste et environnementale, et qui ne vous coûtera pas plus cher à mettre en place. Alors, comment rendre son food truck eco-friendly, sans perdre un centime ? C’est faisable, je vous dis tout !

Des menus éco-friendly

La démarche écologique pour votre client commence dans l’assiette, et donc dans les recettes que vous allez proposer sur votre carte et les ingrédients que vous aller utiliser pour les réaliser.

Les français prennent de plus en plus en conscience du fait que la nourriture que l’on mange n’est pas toujours saine (loin de là), et veulent se désolidariser avec les pratiques de production alimentaire d’aujourd’hui et d’élevages intensifs qui en découlent.

C’est pourquoi il est préférable de se tourner vers une cuisine eco-friendly : pas forcément bio mais qui respectent certains principes. Les produits sont certes un peu plus chers à l’achat, et cela sera donc répercuté sur l’addition finale du client, mais souvenez-vous de ce que je répète très souvent : un food truck n’est pas un fast-food. La cuisine se doit d’être de qualité, et pour cela, utiliser un maximum de bons ingrédients, frais, de saison, et issues de votre région est une condition essentielle.

Réduisez votre consommation d’énergie

L’équipement de la cuisine du camion est source de très forte consommation d’énergie. Vous allez devoir acheter un four, un ou plusieurs grill, des réfrigérateurs, une chambre froide, etc. (en fonction de ce que vous servez). Or, tous ces appareils consomment de l’énergie en permanence.

C’est pourquoi, lors de l’achat et de l’équipement de votre camion, agissez avec réflexion. La plupart des futurs propriétaires de food trucks vont se diriger vers des équipements premier prix : on est tenté d’aller vers le moins cher, c’est un réflexe commun, surtout quand on a un investissement à réaliser, il faut faire des choix.

Cependant, ce n’est pas la bonne solution : les appareils premier prix consomment plus d’énergie que d’autres, plus chers. Dans une démarche eco-friendly, vous vous dirigerez vers les fournitures qui dépensent le moins d’énergie.

Quel avantage pour vous si c’est plus cher ? Et bien, outre le fait d’inscrire ces achats dans votre démarche environnementale et d’être bien avec votre conscience, à terme, vous ferez en réalité des économies considérables. Si en investissement de départ, les équipements sont plus chers, la différence de consommation d’énergie entre les deux types d’appareils réduira allègrement vos factures.

NOTE : Avec la création de votre food truck, vous gérez ici une entreprise, il est donc dans votre intérêt d’adopter une vision à long terme et d’effectuer aujourd’hui des investissements qui vous rapporteront de l’argent demain.

Réduire le gaspillage

Savez-vous qu’un français moyen jète jusqu’à 100 kilos de nourriture encore consommable par an à la poubelle? Imaginez donc jusqu’où cela peut monter pour une activité de restauration comme le food truck. Il va nous falloir éviter cela au maximum en réduisant le gaspillage.

Dans cette optique, vous allez devoir mettre en place des méthodes et processus logistiques propres à vous-même afin de maximiser l’écoulement de vos stocks. Cet aspect est totalement dépendant de votre cuisine, votre personnalité, votre façon de faire. Tous les français ne jettent pas 100KG de nourriture par an. Faites parti de ceux-là.

Et soyez au courant : réduire le gaspillage est un acte écologique mais pas seulement. En maximisant l’utilisation de vos stocks de nourritures, vos marges ne s’en porteront que mieux. Il vous appartient donc de faire les efforts de gestion nécessaires pour maximiser vos revenus.

Réduisez vos déchets

La traitement des déchets est une très grande part des problématiques écologiques qui sont posées, à travers le monde entier. Vous pouvez réduire l’émission de déchets de votre activité.

Premièrement, utilisez des matériaux biodégradables et oubliez le plastique. Oui, c’est un peu plus cher à l’achat pur, mais c’est un véritable positionnement que vous adoptez et qui jouera sur votre image de marque. Profitez-en pour faire de vos emballages de vrais outils de communication visuelle afin de bénéficier d’un retour sur investissement réel.

Deuxièmement, si vous servez sur place, n’hésitez pas à proposer de vrais assiettes et couverts : cela vous fera un peu de vaisselle à faire, mais le service gagnera tellement en qualité.

La question de l’essence et de l’énergie

Aaah l’essence… Une question de la plus haut importance, autant pour l’environnement que pour votre food truck. Les camions consomment beaucoup d’essence, c’est pourquoi vous pouvez vous pencher sur la solution de ce que l’on appelle carburants alternatifs.

L’énergie électrique

Il existe aujourd’hui des camions de restaurations mobile qui fonctionnent à l’énergie électrique. Plus de problème d’essence : un camion électrique vous déchargera de ce lourd fardeau. Si vous ne prévoyez pas des déplacements faramineux pour de l’évènementiel, cela semble une solution plus que prescrite.

L’énergie solaire

L’énergie solaire peut s’adapter et être utilisée pour faire fonctionner votre food truck. Elle permettra d’alimenter votre cuisine, et vous pourriez même être en mesure de revendre le surplus d’énergie à la compagnie d’électricité de votre ville. Cependant, c’est un véritable coût pour équiper un food truck d’énergie solaire, qui ne sera peut-être pas votre priorité.

Les biocarburants

Le biodesel est une alternative au carburant pour les moteurs diesel classiques. Il est obtenu à partir d’huile végétale ou animale, et n’abîmera pas votre moteur.

Encore difficile à trouver, le biodiesel est un carburant que vous pouvez créer vous-même par la récupération de vos huiles de cuisson. C’est un autre métier, mais une recherche sur Google pourra vous donner quelques indications.

Ces solutions sont particulièrement compliquées à mettre en place, c’est pourquoi la solution du groupe électrogène est la plus commune. Quoiqu’il en soit, pas d’inquiétude : un food truck consommera toujours moins d’énergie qu’un restaurant classique, en dur. Vous êtes donc déjà sans même le savoir et sans faire d’effort dans un début de démarche écologique. Les autres solutions décrites ci-dessus sont des alternatives pour les plus engagés, qui adoptent une réelle vision à long terme : car oui, si cela est plus cher de s’équiper pour marcher avec de tels sources d’énergie, les économies à terme seront ici aussi considérables. Le choix vous appartient !

 

Pour conclure, je n’ai qu’un conseil à vous donner : s’inscrire dans une démarche environnementale ne consiste pas simplement à faire de l’image auprès de votre clientèle. C’est un processus complet qui s’inscrit dans la quotidien, et qui ne pourra vous être que bénéfique. Alors, soyez honnêtes avec vos clients et avec vous-même, cela demande certes un peu plus d’efforts, mais vous pourrez être sûrs que vous n’en retirerez que du bon.

Si vous avez des questions ou des préconisations, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires avec nous. Et pour retrouver d’autres conseils pour créer votre food truck, vous pouvez télécharger le guide « 10 conseils pour créer son food truck » où parcourir le blog.

Vous souhaitez recevoir des conseils exclusifs ?

2 Responses to Rendre son food truck eco-friendly
  1. Bonjour
    Ce sujet me touche particulièrement car je suis en train de monter un foodtruck et j’ai actuellement fait ces démarches .
    Il existe des grosses accus rechargeables avec le moteur du véhicule ou en solaire. Cependant il faut au maximum équiper le truck d’appareils à gaz.
    Seul la hotte peut consommer beaucoup d’énergie , c’est le seul point noir. Concernant les robots machine à café … Le solaire peut fonctionner .
    Merci pour vos infos qui sont de grandes utilités
    David

  2. Bonjour. Qui réalise le controle des installations gaz dans un foodtruck et selon quel règlement ?


[top]

Leave a Reply to David Cancel reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *